Capture My Soul Photography - Marie Montibert

*** Projet 52 – mois 3 et 4 ***

Après le volet 1 de mon projet personnel avec les mois de Janvier et février, voici le 2ème épisode de mon Projet 52, mon projet personnel qui porte sur mon poussin, mon petit lapin, Elliot: Projet 52 – mois 3 et 4 .

Comme pour le 1er épisode, je vous aprle de chaque moment que j’ai capturé. Vous êtes prêt pour quelques anecdotes? Alors c’est parti!

 

*** Projet 52 – Mois 3 et 4 *** Mars 1

Semaine 8 / Le lundi et le vendredi maman me garde à la maison avec elle. ALors le matin quand je me reveille c’est calin dans le dodo! On fait des cabanes sous les draps et qu’est ce qu’on rigole! Quelle bouille il fait… Il cache ses yeux dans ses petites mains puis se les découvre en criant: « Koukou!!! » et moi je le croque! Encore!!! #Projet 52  – Mois 3 et 4

*** Projet 52 – Mois 3 et 4 *** Mars 2

Semaine 9 / On vient d’arriver au ski et papa et maman disent qu’il va faire beau toute la semaine. Du coup il paraît qu’il faut s’entraîner pour rester en terrasse et profiter du soleil: alors je suis dans ma chaise et j’essaie de comnprendre ce qu’il y a d’intéressant à rester la dedans!!! On peut même pas se relever! #Projet 52  – Mois 3 et 4

 

*** Projet 52 – Mois 3 et 4 *** Mars 3

Semaine 10 / Papi et Mamie sont avec nous en vacances et Mamie connaît plein de comptines et de chansons. Et vraiment c’est chouette de faire les grimaces et les gestes. Et puis Mamie elle me laisse dire la fin des phrases et ça j’aime bien! Je suis tout content.  Et moi en tant que Maman je suis fan de cette petite bouille et ses petits yeux plein d’étoiles #Projet 52  – Mois 3 et 4

 

*** Projet 52 – Mois 3 et 4 *** Mars 4

Semaine 11 / Allez Papa, tu viens faire de la luge avec moi. T’es d’accord? Chouette! Mais u peux te lever si TE PLééé! T’es trop lourd!!! Allez Papa!  J’ai hésité un petit moment avant de mettre celle-ci ou une autre, où il est sur la luge avec Papa et qu’il se marre. Mais finalement j’ai opté pour celle-là parce qu’elle montre le caractère bien trempé de ce petit bonhomme qui sait déjà bien ce qu’il veut ou ne veut pas et ne se gêne pas pour le dire! #Projet 52  – Mois 3 et 4

 

*** Projet 52 – Mois 3 et 4 *** Avril 1

Semaine 12 / COCOLAT!!! Ché bon cha! En plus il y a des bougies et on foufle fort tous les trois en même temps avec Pépé et Nina. Et en plus on fait ça plein de fois! Alors je ris, je ris, je ris tellement que je viens de mettre la main entière dans le gâteau! Maman est pas contente parce que j’ai cassé le gâteau de Pépé. C’est pas grave, je leche le chocolat et j’en ai partout sur le visage. Tout le monde rit, même Maman, alors rigole aussi! Là nous sommes à Bourg en Bresse, dans la famille d’Emilien. Nous fêtions les 85 ans de Pépé (le pépé de Papa) et aux vues du sourire de ce petit garçon, je me dis que finalement le gâteau il plaît plus au bébé que au Pépé!

 

*** Projet 52 – Mois 3 et 4 *** Avril 2

Semaine 13 / Je sais tausser les marches depuis quelques jours et Papa et Maman ne veulent pas que je tausse dans les escaliers, juste la dernière marche! Alors c’est drôle de tausser, mais c’est encore plus drôle de tausser avec Papa. On compte: Un, deux, crois! Et hop! Bravo EYiot!!! Le plus adorable dans tout ça , reste Elliot qui s’applaudit tout seul tellement il est fier de lui!

 

*** Projet 52 – Mois 3 et 4 *** Avril 3

Semaine 14 /  On a retrouvé mon Pépé, à Dichon. Il est tard mais je suis pas fatigué, Pas dodo. On rentre à l’hôtel. Je cours dans la rue, partout, il y a plein de choses à voir. Oh c’est quoi ces lumières là-bas? C’est beau, je veux toucher! Mais c’est mouillé, c’est de l’eau. Comme c’est drôle, allez je recommence! Oui oui recommence petit crapaud… Je l’ai retrouvé tout mouillé! Il y avait même une réserve de flotte dans les chaussures!!! Heureusement il n’a pas été malade. Il ne faisait pas trés chaud, on n’était qu’en Avril!  #Projet 52  – Mois 3 et 4

 

*** Projet 52 – Mois 3 et 4 *** Avril 4

Semaine 15 / Dernière semaine du mois d’Avril et enfin les beaux jours bien que frais. Alors on se promène. On en profite pour jouer au toboggan et à la balançoire. On repousse les limites: Chaque jeu nouveau est source de nouvelles peurs qu’il faut appréhender avec lui puis lui lâcher la main pour qu’il apprenne seul, qu’il se fasse confiance. Pas facile quand on est maman de voir son enfant tomber et se faire mal, mais trop le couver l’empêche de se développer. Il faut être là, en arrière-plan parce que c’est à lui de prendre le devant de la scène, de savoir jauger si il peut, comment il le peut, ou si il doit attendre pour le faire.

 

Soyez le premier à commenter cet article
Ecrivez ici votre message...

Votre email ne sera jamais publié ou partagé Champ requis *

Menu